Comment véhiculer une image cool ?

cool men

Chers lecteurs bonjour, nous allons parler aujourd’hui du marketing du cool, ou de l’art de bien se vendre joliment.

Nous avons tous cette image de Coca Cola dans nos têtes. Vibrante et savamment cool.

Le réseau social Facebook et la marque à la pomme Apple également ont le privilège d’être perçus comme cool. Ces marques paieraient absolument tout pour que cette image ne soit pas brisée.

Bien avant de vous donner quelques astuces à appliquer, que vous soyez une personne lambda, une marque ou simplement vous avez un produit à faire écouler, il est plus savoureux de remonter ensemble aux origines de la cool attitude.

Quelle est donc l’origine du mot cool ?

Twitter49e13cd

Cool signifie calme, « frais ». (mot africain)

Le cool renferme le concept « itutu » issu des religions animistes et du yorouba, un dialect parlé dans l’Afrique occidentale, principalement au Nigéria. Il désigne un tempérament calme, « fresh » et reposé.

Ce marqueur du cool est également exporté aux Etats-Unis par les anciens esclaves. Cette attitude est une résistance passive, l’individu efface son mépris, et se repose à la désinvolture de la vie, dans un geste d’ironie.

Jean-Marie Durand journaliste aux Inrocks, dans son livre intitulé « Le cool dans nos veines : histoire d’une sensibilité » souligne également avec une grande beauté que « le cool se rattache à ce motif du froid, à ce geste de froid de sa propre turpitude, non pour la nier, mais pour la protéger d’elle-même, du néant qui menace. Garder la tête froide, garder son sang-froid pour effacer le feu. »

« Etre cool, c’est faire croire son indifférence face au mal par la beauté d’un geste de retenue. Etre cool, c’est refroidir jusqu’a les éteindre, les feux assassins lancés contre soi. C’est se battre dans un geste ironique ».

On raconte par exemple qu’au Brésil pendant l’esclavage, les esclaves se recueillaient le soir autour du feu, et dansaient ironiquement dans des acrobaties fascinantes, que les maitres restaient scotchés, tellement la beauté était là et le mystère était total aux yeux du maitre. Ainsi naissait la fameuse lutte des capoeiras.

Aujourd’hui quelqu’un de cool est une personne agréable à vivre. Être cool c’est dans l’attitude et le look bien sûr.

Avant de penser à rendre un produit cool, n’est-il pas amusant de devenir d’abord cool soi-même ?

Comment alors bien se vendre comme un produit ?  🙂

Le cool est une attitude. Le look est également très important pour paraître cool. Il faut savoir se vendre, se montrer sous son meilleur jour, se mettre en valeur.

Etre cool quand on est adulte, c’est respecter un certain équilibre, tout en tendant une posture « fun » aux gens.

Qu’est-ce qu’un parent cool ? On s’accorderait à dire que c’est un parent en phase avec nos envies, qui nous comprend et transmet par là-même un dialogue transgénérationel convivial et motivant.

Stéphane Berne, le journaliste dans Secret d’Histoire, a avoué que la construction d’une image stylée, sympa et raffinée lui a pris dix ans. Il est aujourd’hui admiré et remercié par les monarchies encore vivantes en Europe, notamment par la queen d’Angleterre et la principauté de Monaco pour son professionnalisme et sa passion autour des royautés.

Pour bien se vendre, mieux vaut mettre en avant son image, ses compétences, ses valeurs, son histoire et une proximité avec son public, sans tomber dans le «m’as-tu vu ».

A savoir que rester dans son tour d’Ivoire ce n’est pas cool du tout pour les personnalités publiques.

Pour aller plus loin, le swag.

Le Swag est une tendance vestimentaire admirée par les plus jeunes mordus de la culture hip hop.

Shakespeare est le premier à avoir mentionné ce mot dans son œuvre. Aujourd’hui cette jeunesse frénétique et fan est une cible stratégique des marques de vêtement.

Comment se montrer sous son meilleur jour à l’ère du numérique ?

Ce XXIème siècle débute avec l’avènement de la société connectée et l’explosion des outils digitaux.

Le marketing personnel recouvre par ailleurs l’ensemble des usages du web pour construire sa réputation. Qui dit construction de la réputation, dit augmentation de visibilité, qui dit visibilité, dit opportunités d’affaires.

Les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook et Linkdn, mais aussi les blogs, ont émergé et les individus ont le pouvoir de choisir l’angle sous lequel ils veulent briller, c’est là toute la nouveauté et la grosse magne à gagner des flux incessants du web.

Personne ne connaissait par exemple Barack Obama avant sa victoire en 2008. Il était juste un sénateur moyen de l’Etat de l’Illinois. Obama est le premier personnage politique à avoir gagné des élections présidentielles grâce au potentiel remarquable des réseaux sociaux. Ayant orchestré son message là où ses adversaires ne l’attendaient pas, il a usé d’un procédé de transfert du terrain de bataille. Ce qui représente une rupture majeure dans la communication traditionnelle des hommes politiques. Non loin de reconsidérer les défis qui l’attendaient, c’est son image qui va bon train, les jeunes le percevant ainsi comme un personnage cool, dans l’air du temps et non énigmatique.

Comment rendre un produit cool ?

Le Yop est un produit cool ça me semble, à la fois transgénérationel et indomptablement savoureux.

Al Ries et Jack Trout disent dans leur ouvrage « Les 22 lois du marketing » que le marketing est une guerre de perception. Il n’est plus question alors  de vouloir être le meilleur dans son domaine mais de gagner plus de visibilité dans l’esprit du consommateur et occuper tout son esprit.

Je me rappelle d’un exemple révélateur, un jour, un père a fixé des yeux un mac à l’Apple store de Lyon, et a dit à son fils «  ça c’est le rêve de papa ». J’ai été tout sourire, même un enfant est persuadé que papa sera heureux avec son mac. C’est quand même beau 🙂

Plus intéressant encore les fans d’Iphone vouent un culte d’adoration à leurs Smartphones. Un chercheur américain a prouvé que les zones du cerveau stimulées à l’évocation  de Dieu sont les mêmes que pour les fans d’iPhone. Une choses est sûre , Apple a gagné sa guerre de perception.

On peut noter également l’exemple du marketing du cool chez Jules, une marque orienté jeunes, avec des slogans bonheur personnalisés et coolument tentants dans chaque vêtement.

Par delà les qualités et les fonctionnalités intrinsèques d’un produit, ce sont les utilisateurs qui en retrouvent et redéfinissent les nouveaux usages, à l’exemple des réseaux sociaux qui ont progressivement donné un aperçu multiple du paysage des interactions humaines.

Comment bien faire parler de sa marque ?

Le brand marketing est un type de marketing qui s’applique aux marques, pour lui redonner une identité forte et (qui branche).

L’intérêt pour une marque d’être cool est d’attirer une niche de population cible, c’est-à-dire les jeunes, et d’avoir une réputation à se faire roucouler.

Ayant compris la fougue de la jeunesse envers l’image cool des stars du hip-hop, certaines grandes maisons de couture en ont tissé des partenariats. Ainsi Jay-Z, Docteur Dré  en ont tissé par le passé.

Le monde publicitaire et des affaires s’y intéressent également de très près.

Plus récemment encore , Pharell Williams a sorti des baskets sous l’impulsion d’Adidas.

Une marque est cool quand elle s’adresse aux jeunes mais se diffuse grâce à eux aux autres catégories d’âges.

C’est là que beaucoup de marques recrutent des commmunity manageurs pour développer leur image.

A l’ère du digital, pour la communication de marque, les boîtes utilisent :

  •  les contenus viraux pour gagner rapidement l’adhésion des jeunes. A l’instar d’Instagram avec ses images alléchantes, ce circuit constitue un potentiel énorme pour les marques de vêtements qui souhaitent mettre en avant leurs collections de vêtements.
  • le sponsoring d’évènements culturels, sportifs et de festivals de musique
  • la création de contenu à haute valeur ajoutée via un blog

Pour ne pas se mélanger les pinceaux, tous ces marketing du cool recouvrent une dimension de proximité avec le public cible. Du coup, proximité, proximité !

Pensez-vous que cet article mériterait d’être montré à un ami ? Partagez !

Publicités

6 réflexions sur “Comment véhiculer une image cool ?

  1. Mystère du flux des actualités de mon reader qui n’est cool pour le coup, je n’avais plus les news de votre blog qui s’est magnifiquement enrichi, alors que je suis abonnée ! Félicitation pour cette mine d’articles très intéressants et nourris, Laure ! A bientôt ! 🙂

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s